Les sports préférés des habitants de Poitou Charentes

En 2013, Poitou-Charentes était une région administrative du Sud-ouest de la France. Désormais, notamment depuis le 1er janvier 2016, Poitou-Charentes, le Limousin et l’Aquitaine forment une seule région qu’est la Nouvelle Aquitaine. Cette région regroupait 4 départements et ses habitants étaient appelés les Picto-Charentais. Selon les statistiques de l’INSEE au 1er janvier 2012, la population était estimée à 1 783 991 habitants. Dans la région, plusieurs sports étaient pratiqués, certains plus que d’autres. En 2013, on retrouve notamment plus de 3600 clubs sportifs et plus de 305.000 licences délivrées par les fédérations olympiques et non-olympiques (INSEE). Voici donc les sports préférés des Picto-Charentais.

foot

Le football

Selon l’INSEE en 2013, le football est le sport le plus pratiqué dans la région. Il compte en effet le nombre le plus important de licenciés, plus de 64 290 sur 305.000.

Le football est un sport qui oppose deux équipes de 11 joueurs chacune. Cette discipline se pratique sur un terrain de forme rectangulaire. Selon la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), les dimensions minimales de l'aire de jeu sont de 45 m de largeur pour 90 m de longueur. Lors des matchs internationaux et officiels, la taille est de 64x100 m minimum et 75x110 m maximum.

L'objectif de ce sport est de faire entrer, dans les lignes de but adverses, un ballon rond ayant une circonférence de 68 à 70 cm et un poids de 410 à 450 grammes. Ladite ligne de but est délimitée par deux poteaux et une barre transversale. La distance qui sépare les poteaux est de 7,32 m. La barre transversale quant à elle est située à 2,44 m du sol.

Un match de football a une durée de 90 minutes, hors prolongations, réparties en deux mi-temps de 45 minutes. Une pause de 15 minutes est observée après la première mi-temps.

Le tennis

Il s'agit du deuxième sport le plus pratiqué par les Picto-charentais. En effet, 27 900 personnes ont une licence sportive dans le domaine.

Il est pratiqué sur un court qui est un rectangle d'une longueur de 23,77 m et d'une largeur 8,23 m pour un match en simple. Pour un match en double, la largeur est de 10,97 m. Le court est séparé par un filet qui est suspendu à 0,914 m du sol.

Pour obtenir un point dans cette discipline, il faut provoquer une faute chez l'adversaire et l'empêcher de renvoyer la balle dans la moitié du court opposé avant que n'intervienne le second rebond.

L'équitation

Avec ses 23 990 licenciés, l'équitation se positionne en 3ᵉ place des sports les plus pratiqués par les habitants de Poitou-Charentes.

Elle se pratique généralement dans un centre équestre et regroupe plusieurs autres disciplines que sont le :

  • Concours de Saut d'Obstacles (CSO) ;
  • Concours Complet d'Equitation (CCE) ;
  • le dressage.

À la fois art de monter à cheval, loisir et sport, l'équitation est une discipline qui fait intervenir un Homme (le/la cavalier/ère) et un équidé (cheval, poney, etc.). Il s'agit d'une des rares disciplines qui mettent en compétition, et ce, à égalité, les hommes et les femmes. Ce sport implique une relation de confiance entre les deux individus et surtout la connaissance de l'équidé.

Le Hand-ball

En quatrième place des sports préférés des habitants de Poitou-Charentes se trouve le hand-ball qui compte plus de 18 430 licenciés.

Il s'agit d'un sport collectif qui oppose deux équipes de 7 joueurs. Il est caractérisé par des passes de la main et se pratique sur un terrain rectangulaire de 40 m de longueur et 20 m de largeur.

Un match de handball a une durée d'une heure répartie en deux fois 30 minutes, marquée par une pause de 10 à 15 minutes (selon l'âge des joueurs). Dans ce sport, les changements de joueurs au cours d'un match sont sans limites.

Le judo-jujitsu et les disciplines associées

Plus de 16 330 personnes disposent d'une licence en judo-jujitsu et ses disciplines associées. Ces dernières prennent en compte le kendo qui est un combat en armure avec sabre en bambou. Ensuite, vous retrouvez le :

  • sumo et taïso : lutte japonaise ;
  • sport chanbara : arme en mousse ;
  • iaidō : sabre ;
  • naginata : lance ;
  • jōdō : bâton court ;
  • kyūdō : arc japonais.

Littéralement, le judo peut être traduit par « la voie de la souplesse ». Il s'agit d'un art martial japonais crée par Jigorō Kanō en 1882. Ce sport est pratiqué dans un dojo et sur un tatami (en compétition comme à l’entraînement). Ce dernier est une surface plane de forme carrée qui est constituée de tapis accolés. L'objectif du judo est d'amener et d'immobiliser au sol l'adversaire ou le faire abandonner la partie à l'aide de techniques d'étranglements et de clés articulaires.

Le jujitsu ou jujutsu ou ju-jitsu se traduit par "l'art de la souplesse". Cet art martial japonais fait intervenir une infinité de techniques proches du judo et des techniques de self-défense.

Le basket-ball

Le basket-ball compte environ 12070 pratiquants dotés d'une licence, ce qui classe cette discipline en 5ᵉ position des sports préférés des Picto-Charentais.

Le basket-ball est un sport d'équipe qui oppose deux équipes de 5 joueurs. Il est pratiqué sur un terrain rectangulaire de 28 m de long et de 15 m de large. De chaque côté de la longueur se trouve un panier situé à 3,05 m du sol. Le but au basket est de marquer le plus de paniers que l'équipe adverse.

Un match de basket-ball dure 40 minutes et est réparti en 4 quart-temps de 10 minutes chacun. À l’intérieur de la zone de 6,25 m ou 6,75 m (dépend du niveau de pratique), un panier marqué vaut 2 points. Ce dernier vaut 3 points à l'extérieur de ladite zone. Après une faute, un lancer franc donne droit à 1 point.